amr-logo

Léo-Paul Robert a dessiné les plans de la maison et de l’atelier qu’il a fait bâtir en 1907. C’était pour lui une manière de se retirer au calme et il y passera tous ses étés jusqu’à sa mort en 1923. C’est là, dans une nature intacte, qu’il travaillera à son œuvre naturaliste en produisant des aquarelles de chenilles et d’oiseaux. Après lui son plus jeune fils Paul-André y habitera et y créera son œuvre.

Le jardin était le lieu d’observation de ces peintres naturalistes et ils y développeront plusieurs biotopes différents. Aujourd’hui plus de 400 plantes ont été recensées.

La maison Robert appartient depuis 2001 à la Fondation Collection Robert (Bienne). L’Association Maison Robert au Jorat (AMR) assume la responsabilité de l’utilisation et de l’exploitation. Au travers d’expositions, visites guidées, locations, jours de visite et d’autres événement elle permet à un large public de découvrir ce lieu.